Désormais, les administrations publiques et collectivités doivent mettre en place des stratégies novatrices pour faire face aux évolutions territoriales importantes. Elles ont besoin de faire intervenir un cabinet conseil en management pour bénéficier d’un accompagnement managérial. Pourtant, il faut prendre en compte quelques critères afin de réussir à dénicher le meilleurt.

Généralité concernant un cabinet conseil en management territorial 

Entre le chevauchement des compétences qui résulte des décentralisations successives, la simplification des organigrammes, l’optimisation des moyens et l’épuisement des ressources financières, la mutualisation constitue un enjeu incontournable vis-à-vis des stratégies de solidarité territoriale, d’attractivité et d’aménagement. La solution idéale est de faire appel à un cabinet conseil en management territorial. Celui-ci désigne un professionnel spécialisé dans l’optimisation de la stratégie territoriale. En effet, l’élaboration de celle-ci constitue le socle de toutes les actions pour chaque collectivité. La particularité et l’efficacité de cet expert résident dans le fait qu’il est en mesure de maîtriser et gérer diverses échelles territoriales, de la division administrative régionale au quartier. De plus, il connaît parfaitement tous les acteurs du secteur privé et public. Par ailleurs, afin de parvenir à offrir des accompagnements sur mesure pour différentes situations, celui-ci additionne des savoirs pluridisciplinaires qui s’appliquent aux enjeux des territoires et des villes. En revanche, il doit  utiliser de multiples outils techniques de manière à optimiser son accompagnement du changement dans une collectivité.

Le rôle d’un cabinet conseil en management territorial  

En général, ce cabinet intervient pour faire des audits et établir des stratégies de sorte à anticiper efficacement des changements dans une collectivité. Aussi, il propose un accompagnement dans la gestion optimale des ressources humaines. Pour assurer la mise en œuvre d’une politique publique établie par des élus, son intervention se rapporte à l’amélioration de la transversalité des services. En outre, il doit garantir la mise au point de différents scénarios pour l’élaboration du processus d’amélioration. Avant d’établir une stratégie territoriale, il doit commencer par effectuer des audits. Cette phase lui permet d’élaborer un contrôle de gestion dont l’objet est d’optimiser la performance d’une collectivité territoriale et de fiabiliser ses comptes publics. Il offre un accompagnement dans l’établissement d’une cartographie des risques. Cela offre également la possibilité de détecter les principales marges de progrès.    

Les objectifs et modalités d’intervention d’un cabinet conseil en management territorial  

Les interventions de cette entité spécialisée en accompagnement du changement portent notamment sur des missions d’accompagnements et d’audits. Il effectue un diagnostic pour les équipements de proximité, les services ainsi que l’implantation commerciale. Il peut également réaliser une étude de faisabilité opérationnelle pour la concrétisation d’un projet territorial en plus d’une étude financière, organisationnelle et juridique sur les modes de gestion. Par ailleurs, cet expert intervient régulièrement pour accompagner dans la mise au point de ce projet et dans la détermination d’orientations stratégiques. Certaines collectivités sollicitent son intervention pour réaliser une étude économique et technique. Parfois, il peut assurer l’établissement d’un schéma de coopération et de mutualisation. Son intervention peut également porter sur une mission se rapportant à l’accompagnement du changement et de la démarche de mutualisation entre les structures et les services. Outre, le cabinet peut faire un audit RH, un audit financier et organisationnel des services. Les collectivités de toutes les tailles peuvent tirer profit d’un accompagnement proposé par un cabinet conseil en management territorial. Son rôle de conseil peut englober tous les services d’une administration publique ou d’une collectivité et s’étendre à toutes les problématiques de RH, de management, de transfert de services et de mutualisation, d’organisation et de fonctionnement.   

Comment choisir un cabinet conseil en management territorial ?

Une collectivité ou une administration publique doit prendre en considération certains critères pour parvenir à trouver un cabinet conseil en management territorial. Les compétences de cet expert constituent un critère à considérer. Celui-ci doit posséder des savoirs pluridisciplinaires. Un bon cabinet est capable de mettre en place une stratégie d’accompagnement managérial territorial selon les besoins de ses clients. Ce type d’accompagnement permet de définir comment un chef de service est situé par rapport à ses salariés, quels sont les axes de progrès, et quels sont les points faibles et les points forts de son management. Son expérience est également un critère à ne pas négliger. Un professionnel expérimenté est en mesure de comprendre les enjeux de chaque projet territorial. Une collectivité doit également vérifier si le cabinet peut offrir un coaching pour les cadres et les élus territoriaux. Celui-ci permet d’obtenir un gain d’autonomie dans l’optimisation de l’amélioration de leurs savoirs et leurs compétences. Il donne la possibilité d’étudier méthodiquement soi-même ses points faibles et ses points forts, et de saisir les moyens de fonctionnement. Ensuite, un bon cabinet peut structurer les fonctionnements et assurer l’organisation des services. Il doit avoir les moyens d’accompagner une collectivité dans l’élaboration de son projet territorial. L’efficacité d’un cabinet conseil en management territorial consiste en ce qu’il a vocation pour faire un audit organisationnel. Cela lui permet d’examiner de façon approfondie les axes et les processus d’amélioration, et d’identifier les dysfonctionnements. Il est qualifié pour organiser régulièrement des séminaires pour les cadres territoriaux et les élus. Cela lui offre l’occasion d’établir un bilan régulier.